Quelle différence entre Bijouterie et joaillerie ?


Quelle différence entre Bijouterie et joaillerie ?

La bijouterie et la joaillerie sont deux métiers du secteur de l’artisanat qui ont pour but d’offrir différents types bijoux à leurs clients. Les formations à suivre pour exercer ces deux professions sont identiques et permettent de disposer des compétences nécessaires pour créer et commercialiser des bijoux. Néanmoins, il s’agit avant tout de deux secteurs bien distincts qui présentent un certain nom de différences.

Ce qu’il faut comprendre par bijouterie et joaillerie

Avant d’évoquer les différences majeures entre la bijouterie et la joaillerie, il faut prendre le temps de définir chacun de ces deux métiers.

Le terme bijouterie s’utilise simplement pour définir tout magasin ou commerce appartenant à un bijoutier. Le bijoutier de son côté est une personne dont la fonction rémunératrice est de confectionner ou de vendre des bijoux.

Il faut dire que dans leur grande majorité, les bijoutiers sont spécialisés dans la commercialisation de bijoux. Ils se rapprochent de structures capables de produire des pièces de bijouterie en série afin d’en faire l’acquisition. Par la suite, ils viennent les vendre dans leur commerce.

De son côté, le terme joaillerie renvoie à un atelier ou magasin appartenant à un professionnel connu sous la dénomination de joaillier. Ce dernier dispose des compétences nécessaires pour mettre en valeur n’importe quel type de pierre précieuse, de pierre fine, de perle ou de minéral. Il sait comment les associer afin de tirer profit de leur éclat, couleur et forme.

Contrairement au bijoutier, le joaillier ne peut commercialiser des pièces qui ne proviennent pas de sa fabrique. La joaillerie est même considérée comme étant l’art de disposer les différentes pierres précieuses et fines pour en faire des joyaux.

La matière première utilisée

La première différence majeure entre le travail du bijoutier et celui du joaillier se situe au niveau de la matière première.

Le bijoutier fait principalement recours à différents types de métaux qui peuvent être précieux ou non. Ainsi, les pièces réalisées par un bijoutier peuvent être en bronze, en argent, en or ou en platine. Il s’appuie également sur des pierres pour réaliser l’ornement de ses créations. Toutefois, il s’agit généralement de pierres standardisées qui sont rarement travaillées de manière à convenir aux besoins spécifiques d’un seul client.

Le joaillier de son côté, s’appuie principalement sur des matières premières comme le saphir, le rubis ou encore le diamant. Ces dernières sont pour la plupart chères et précieuses. Ce qui fait donc que les produits confectionnés par le joaillier sont beaucoup plus chers que ceux du bijoutier.

En dehors des pierres précieuses, le joaillier recourt à des métaux précieux pour réaliser les supports sur lesquels viendront reposer les pierres. Les métaux peuvent également servir à réaliser les fermoirs ou encore les chaînes.

Pièce unique VS pièce reproductible à l’infini

Le deuxième point de dissemblance existant entre le métier de joaillier et celui de bijoutier se situe au niveau de l’unicité de leurs créations. Il faut dire qu’un bijou acheté auprès d’un bijoutier n’est pas unique.

Il est bien possible que d’autres clients disposent de la même pièce dans leur coffret à bijoux. Cet état de choses s’explique simplement par le fait qu’une création provenant d’un atelier de bijouterie peut être reproduite à l’infini. Ceci, même s’il s’agit d’un bijou complexe qui demande beaucoup de travail.

Par contre, la situation est bien différente avec les productions d’un joaillier. Ce dernier fabrique et commercialise des pièces qui sont uniques. Cela se comprend aisément vu qu’il ne travaille qu’avec des pierres précieuses qui sont déjà uniques pour la plupart. Ces dernières sont par la suite travaillées individuellement afin d’offrir des objets dignes d’une œuvre d’art.

En faisant appel à un joaillier, un client peut être sûr qu’il va bénéficier d’une pièce unique. Il ne risque pas de voir son bijou se retrouver au cou ou aux doigts d’une autre personne. Il peut même contacter un joaillier pour qu’il lui confectionne un bijou spécial qui correspond à ses goûts et ses envies. Il lui fournit un cahier de charges précis bien qu’il se doit de respecter. Ce qui n’est pas possible avec un bijoutier. Ce dernier ne fabrique que des pièces standardisées.

Il faut par ailleurs souligner que le joaillier peut même retravailler un bijou existant déjà sur la demande du client. Dans ce cas, c’est le client qu’il fournit le bijou à modeler au joaillier.

Le type de clientèle

Pour résumer, disons simplement que les produits issus de la joaillerie sont destinés au monde du luxe. La clientèle des joailleries est généralement constituée de personnes fortunées capables d’investir des sommes importantes sur des bijoux.

La bijouterie de son côté n’est pas uniquement réservée aux personnes riches. Elle commercialise des produits qui peuvent s’adapter à toutes les bourses. Dans une bijouterie, on peut tomber sur des pièces d’entrée de gamme tout comme on a la possibilité de s’acheter une pièce haut de gamme. Tout dépend de l’occasion pour laquelle on compte utiliser son bijou.

Si la joaillerie et la bijouterie sont deux types de métiers qui ont pour but la fabrication et la commercialisation de bijoux, il existe néanmoins quelques différences majeures. La joaillerie est considérée comme l’équivalent de la haute couture dans le secteur des bijoux. Tandis que la bijouterie est vue comme un prêt-à-porter où des bijoux existent sous différentes formes et différentes couleurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *